Psychanalyste et psychothérapeute à Paris 9ème

La méditation de pleine conscience

Stress, anxiété, dépression : Quand la méditation de la pleine conscience (Mindfulness) soigne

La méditation de pleine conscienceC’est le Dr Jon Kabat- Zinn, enseignant de méditation et professeur émérite à la Faculté de Médecine de l’Université du Massachussets (le célèbre MIT), qui fonde en 1979, la première clinique de réduction du stress, la Mindfulness Based Stress Reduction Clinic (MBSR = Méditation de la pleine conscience pour réduire le stress). Et en 1995, le Center for Mindfulness in Medecine, Health Care, and Society, un centre dédié au concept de pleine conscience dans les domaines de la médecine, de la santé et de la société.

En quoi consiste la méditation de pleine conscience ?

Il s’agit, à partir de l’attention juste, de ramener sa conscience sur l’instant présent, d’observer la respiration, les sensations qui se présentent à l’esprit, comment elles restent ou disparaissent, si elles sont agréables, neutres ou désagréables, sans juger, sans chercher à retenir la sensation agréable ni à rejeter la sensation désagréable.
«En d’autres termes, les phénomènes qui pendant la pratique de la méditation entrent dans le champ de la conscience du sujet, telles que les perceptions, les cognitions, les émotions ou les sensations physiques, sont observés très soigneusement, mais ne sont pas évalués en tant que phénomènes bons ou mauvais, justes ou faux, sains ou malsains ou encore importants ou insignifiants. Ainsi définie, la mindfulness est l’observation sans jugement du flot continu des stimuli internes et externes tels qu’ils surgissent».

Au cours des dernière années, plusieurs approches thérapeutiques intégrant la pratique de la méditation MBSR, ont été développées puis évaluées. Ces études ont testé l’efficacité de la méditation sur les douleurs chroniques, les réactions au stress, l’anxiété, les rechutes dépressives.

Comment cette technique peut conduire à une réduction symptomatique et/ou à un changement comportemental dans le cadre de divers troubles émotionnels ?
Quels sont ses mécanismes d’action ?

L’exposition a été invoquée comme pouvant représenter un de mécanismes jouant un rôle dans l’efficacité des exercices de mindfulness. Observer de façon soutenue, sans jugement, sans essayer d’éviter ou de fuir les sensations rattachées à l’anxiété lorsqu’elles émergent spontanément, peut conduire à une réduction des réactions émotionnelles qui habituellement accompagnent les symptômes anxieux.

L’observation d’une douleur et des cognitions rattachées à l’anxiété qui accompagne celle-ci, peuvent conduire à un changement d’attitude vis-à-vis de ces mêmes cognitions ou pensées et permettre au sujet de prendre conscience que les «pensées ne sont que des pensées» plutôt que de les considérer comme étant le reflet de la réalité ou comme la vérité tout court et donc de s’y identifier. Il devient donc plus évident de ne pas éviter ses pensées en réagissant par des comportements de fuite.

En pratiquant la mindfulness, on essaie pas de changer le contenu de ses pensées mais plutôt de modifier son regard par rapport à celles-ci.

Le fait de focaliser son attention sur le moment présent en pratiquant la pleine conscience, pourrait ainsi conduire à la modification de ce biais dans le traitement de l’information mis en évidence dans le TAG (trouble anxieux généralisé). La pleine conscience du moment présent pourrait permettre d’envisager de traiter l’information de manière non automatique, plus souple
et avec l’intention de modifier la tendance à l’évitement cognitif.

Pour en savoir plus

Center for mindfulness-University of Massachusetts

Association pour le développement de la Mindfulness

http://christopheandre.com/meditation_CerveauPsycho_2010.pdf

Bibliographie

Christophe André (2011) Méditer, jour après jour. Ed. l’iconoclaste, Paris
Christophe André (2009) Les états d’âme: un apprentissage de la sérénité. Ed. Odile Jacob, Paris.
Thierry Janssen (2006). La solution intérieure: vers une nouvelle médecine du corps et de l’esprit. Ed. Fayard, Paris.
Jon Kabat Zinn (2005) Où tu vas-tu es : apprendre à méditer pour se libérer du stress. Ed. J’ai lu, Paris.
Jon Kabat Zinn (2009) Au cœur de la tourmente : la pleine conscience. Ed. De Boeck Université, Bruxelles.
Jon Kabat Zinn (2009). L’éveil des sens : vivre l’instant présent grâce à la pleine conscience. Ed. Les arènes, Paris.
Edel Maex (2007) Mindfulness: apprivoiser le stress par la pleine conscience. De Boeck Université, Bruxelles.
Frédéric Rosenfeld (2007) Méditer, c’est se soigner. Ed. des Arènes, Paris.
Zindel Segal, Mark Williams, John Teasdale (2006). La thérapie cognitive basée sur la pleine conscience pour la dépression. Ed. De Boeck Université, Bruxelles.
Mark Williams, John Teasdale, Zindel Segal & Jon Kabat Zinn (2009) Méditer pour ne plus déprimer : la pleine conscience, une méthode pour vivre mieux. Ed. Odile Jacobs, Paris.
http://christopheandre.com/meditation_CerveauPsycho_2010.pdf