Psychanalyste et psychothérapeute à Paris 9ème

Trouver un bon psy

Trouver un bon psy à paris« On m’a dit d’aller voir un psy », « mon médecin m’a conseillé de consulter un psychologue », « Dois-je aller voir un psychologue ?» : on entend régulièrement ce genre de phrases. Il s’agit de personnes un peu désorientées, qui sont souvent peu renseignées sur les bienfaits d’une psychothérapie réalisée par un professionnel. Le fait de décider de faire une psychothérapie est souvent cap important dans la vie d’une personne, le signe qu’un tournant est en train de s’opérer. Le bon psychologue sera le partenaire qui vous guidera dans cette étape décisive. Toutefois, trouver un bon psy peut dans certains cas relever du parcours du combattant. Voici nos conseils pour trouver le bon thérapeute.

Choisir un psychologue

Vous êtes décidé à aller voir un psychologue ? Dans ce foisonnement de thérapies et thérapeutes, comment être sûr de rencontrer celui qui convient ? Dans un premier temps, il vous sera utile de demander conseils autour de vous. Bien souvent, le médecin généraliste est à même de pouvoir conseiller. Après, il s’agit de définir la thérapie la mieux adaptée à votre problématique. Renseignez-vous bien sur ce qui fait la différence entre le psychologue, le psychiatre, le psychanalyste et le psychothérapeute.

Bon psychologue à Paris

Qu’est ce qui fait la différence entre le bon psychologue et celui que l’on considère comme pas bon ? Le premier rendez-vous est essentiel et vous permettra de choisir le bon psychologue, celui qui vous convient.
Avant cela même, déjà au téléphone, la voix du psychologue, son intonation, le ressenti que vous en avez, peuvent être des signes rassurants. Ensuite, le premier contact à son cabinet sera souvent décisif. Vous devez vous sentir écouté. Grâce à ces premières questions, il définira l’orientation thérapeutique, psychothérapie de soutien, psychothérapie analytique, analyse, thérapie de couple ou familiale… En fonction de ces paramètres, il peut éventuellement vous orienter vers un confrère.
De votre côté, vous pouvez lui poser des questions. Sa formation, à quelle école il appartient, est-il en supervision ? Il doit vous expliquer les modalités de la thérapie, le rythme des séances, le cadre, le tarif, face à face, divan…. Le choix vers un psychothérapeute homme ou femme, peut pour certains être primordial. Encore une fois, il s’agit d’une question de ressenti. Mais parfois, en fonction de certaines difficultés, des femmes vont préférer être en présence d’une psychologue femme.

Recherche bon psy sur paris

Pour vous aider à trouver un bon psy sur Paris, il existe divers annuaires sérieux sur lesquels sont inscrits ces professionnels. Choisir son Psy.com est très fourni en divers critères, Psycho- ressources.com annuaire et bottin des psychologues, répertoire de psychothérapeutes et psychanalystes francophone du monde de la psychothérapie. Ce site est dirigé par Alain Rioux un psychologue canadien. L’annuaire des psys certifiés de la revue Psychologies magazine. Vous pouvez visualiser leur fiche qui contient souvent divers détails, la ville dans laquelle ils exercent, leur formation ainsi que différents autres outils qu’ils peuvent utiliser.
Une fois votre choix fait et votre thérapie commencée, comment savoir s’il vous convient ?

Fiez-vous à ce que vous ressentez. Une thérapie doit vous permettre de trouver des réponses à vos peurs, inhibitions et souffrances. Elle doit vous permettre d’aller mieux et de reprendre votre vie en main. Votre psy ne doit pas vous maintenir dans la dépendance. N’oubliez pas que l’autonomie est le but à atteindre. Il ne doit pas vous dire ce que vous avez à faire et encore moins vous juger. Si c’est le cas, fuyez ! Car cela rompt la confiance et donc le transfert qui s’est installé dans la relation thérapeutique. Il ne doit pas non plus utiliser la culpabilité si vous lui faites part de vos doutes quant au travail que vous faites avec lui.
Vous devez sentir que vous progressez mais attention aux psys qui vous font croire aux miracles. Aucun psy ne peut vous certifier d’un résultat. Cela dépend de votre capacité à vous engager, de votre motivation mais aussi des résistances que vous allez rencontrer dans la thérapie.
De même, soyez vigilant si vous sentez que votre psy sort de son cadre professionnel. Ce dernier est tenu à une neutralité complète. Dans le cas contraire, il enfreint son code de déontologie, à savoir, le secret professionnel ainsi que le respect de votre anonymat et intégrité physique, psychique et sexuelle. Dans ce cas, vous pouvez contacter l’école à laquelle il appartient. Son code de déontologie peut aussi être inscrit sur son site web.